MON JOURNAL INTIME

pexels-photo-1246956


Quand je suis repassé près de toi et que je t’ai revue,

Je me suis aperçu que tu avais atteint l’âge de l’amour.


Alors j’ai étendu sur toi le pan de mon manteau et

J’ai couvert ta nudité.


Je t’ai prêté serment pour conclure une alliance avec toi !

Afin que tu deviennes mien. (Ézéchiel 16, 8)


Il me tient par le cœur…

Tu es mon Bien-aimé,

Quand je te contemple, présent sous les voiles de l’Hostie

Je réalise que je t’aime !

Je t’aime, je t’aime !

Par le cœur, tu me tiens !

je veux écrire une histoire d’amour avec toi.

Très tôt, tu m’as saisie

Si tôt, tu m’as séduite

Tu es mon premier amour

Par le cœur, tu me tiens !

Étreints-moi contre toi ! Console-moi !

Retiens-moi encore plus

Gave-moi de tendres baisers d’amour jusqu’au petit matin

Par le cœur, tu me tiens !

Bien-aimé !

Tu me tiens par le cœur

Un seul baiser de tes lèvres me soûle d’affection

Elle ravive mon âme, ta noble Flamme d’Amour !

Par le cœur, tu me tiens !

De mes yeux perlent des larmes de joie

Je t’aime !

Bien-aimé,

Blottie contre toi, toutes mes nuits sont sécurisées

Tu me donnes des pluies en toutes saisons

En automne comme au printemps

Quand l’ennemi vient, ton Amour comme Fleuve le désarme

Tu me délivres du filet de l’oiseleur et de la peste pernicieuse

Je ne crains ni la peste, ni la contagion

Viens, jubilons ! Enivrons-nous de vin jusqu’au matin

Je t’aime ! Encore, je t’aime ! Davantage, je t’aime !

Par le cœur, tu me tiens !


 

%d blogueurs aiment cette page :